Quel véhicule peut-on aménager en van ?

119
vues
van aménagé

Véhicule transformé pour le tourisme, le van se reconnaît et se définit par son aménagement. Dérivé de l’anglais caravan, le terme van désigne à l’origine tout transport de biens et de personnes. Entre le combi et le camping-car, le van offre des apparences, spécificités et usages variés. Connaître les gammes existantes et la législation permet d’opter pour le véhicule le plus adapté à ses besoins et envies. De la camionnette au poids lourd, quel véhicule peut-on aménager en van ?

Les VUL (Véhicules utilitaires légers):discrets et accessibles

Dans la loi française comme européenne, rien n’interdit de dormir dans son véhicule, quel qu’il soit. Des règles de sécurité, de bonne conduite et de discrétion sont simplement de mise en fonction du bon sens, des lois, du voisinage et des régions. En revanche, aménager même partiellement son véhicule le fait rentrer ipso facto dans la catégorie tourisme. Si cela n’apparaît pas sur la carte grise, l’aménagement doit être amovible et répondre aux normes de sécurité. La plupart des véhicules sont ainsi potentiellement aménageables en van, mais pas de la même façon ni pour les mêmes raisons

L’idéal pour entreprendre l’aménagement d’un véhicule en van est probablement la camionnette ou le camion. Ces Véhicules utilitaires légers (VUL) se définissent par leur Poids total autorisé en charge (PTAC) de moins de 3,5 tonnes. Ils se déclinent selon leur volume, hauteur et longueur, de 3m3 à 30m3 et de L1H1 à L4H4. Plus ou moins maniables et discrets, tous sont accessibles dès le permis B. Ils sont relativement peu onéreux en carburant, entretien et équipement. L’on peut procéder à leur aménagement soi-même, grâce à des kits prêt-à-poser ou encore via un aménageur professionnel.

Les poids lourds : exigeants et confortables

Le terme de poids lourds regroupe tous les véhicules dont le Poids total autorisé en charge (PTAC) est supérieur à 3,5 tonnes. L’on y retrouve des véhicules sans ou avec remorque et semi-remorque, des car ou autobus et même des véhicules d’urgence ou militaires. Il s’agit là de véhicules qui ne sont, à l’origine, pas destinés aux particuliers. Ils nécessitent un permis poids lourd (C, C1, puis C1E selon le poids de l’attelage) et sont plus exigeants en termes de conduite, de maniement et de stationnement. Ils sont également moins discrets, mais constituent de véritables appartements.

Du fait de la charge financière et du peu d’accessibilité de ces véhicules, le choix de l’achat d’occasion s’impose souvent. Il sera aussi fonction du budget et des compétences de l’acheteur. Leur consommation de carburant est plus conséquente et leur entretien plus spécifique. Leur aménagement, plus lourd, implique des travaux plus importants. Ces vans nécessitent un passage en VASP (Véhicule automoteur spécialisé) et des équipements fixes. En revanche, ils offrent à moindre coût tout le confort d’un hébergement à soi avec accès illimité à la nature et au monde.

L’achat et l’aménagement : une base en perpétuel mouvement

Si le choix et l’achat du véhicule représentent les postes les plus importants, l’aménagement du van constitue une charge financière et mentale non négligeable. C’est en effet de lui que découle tout le projet et sa réussite, à court comme à long terme. Aménager un véhicule en van, c’est choisir à la fois un mode de vie et de déplacement. Il s’agit donc de réunir des conditions de confort et de sécurité optimum. Trouver le bon équilibre dépendra essentiellement de l’usage, occasionnel ou régulier, ponctuel ou fréquent, à court ou à long terme, auquel on destine le van.

Aménager un van implique d’apprécier ses spécificités, mais aussi celles de sa structure, du châssis comme de la carrosserie. Savoir où et comment poser l’isolation, le couchage, les rangements, l’électricité, l’eau et les toilettes. Connaître et se procurer les différents matériaux ainsi que l’outillage nécessaire à leur pose. Il faut faire l’inventaire de ses besoins quotidiens et de ceux à venir, sachant qu’ils évolueront forcément. Tout cela constitue un investissement personnel et matériel exigeant et stimulant qui laisse peu de place à l’erreur, mais beaucoup à l’apprentissage.

Grand ou petit, neuf ou d’occasion, aménageable par soi-même ou par d’autres, partiellement ou totalement : le marché du van est vaste et en plein développement. Les nombreux forums et réseaux de vanlifers et de passionnés, les concessionnaires et services de l’équipement, permettent de croiser des expériences et solutions expertes et adaptées. Enfin, des possibilités de financement existent, du crédit au leasing, pour transformer son véhicule en van aménagé.