Gros travaux en copropriété, qui paie ?

211
vues
achat maison

De plus en plus de citadins optent pour les biens en copropriété pour faire faire à la pénurie de terrains nus et la flambée du prix de l’immobilier. Mais ce type d’achat ne présente pas que des avantages. Qu’en est-il au niveau des frais, quand de gros travaux sont engagés ?

Qui doit payer les travaux, dans une copropriété ?

Vous voulez acheter un lot en copropriété, mais vous vous rendez compte qu’il faut engager une certaine somme, pour des travaux d’importance. Selon la loi, tant que la vente n’est pas actée devant notaire, c’est le vendeur qui doit payer pour les travaux, dans le bien en copropriété.

Du point de vue légal, cela semble simple. Mais concrètement, des travaux ayant été votés, avant la mise en vente et dont les mensualités courraient toujours, après la mise en vente, reviendraient de fait, à l’acheteur. Heureusement, il est possible de répartir les travaux entre le vendeur et l’acheteur ou de rajouter une clause dans le compromis, pour ne pas avoir à subir les conséquences d’une telle décision.

Quels sont les critères à prendre en compte quand on veut acheter en copropriété ?

Quand on visite un bien intéressant en copropriété, il est important de demander auprès du vendeur certains documents. Les relevés de charges, mais aussi les procès-verbaux d’assemblée générale permettront notamment à l’acquéreur potentiel de se rendre compte des frais qui lui seront imputables, s’il devient propriétaire du bien.

Le syndic doit également fournir un document nommé « l’état daté », que l’acheteur obtiendra au plus tard, au moment de signer l’acte de vente devant notaire.

Les gros travaux qui sont à faire sont souvent échelonnés dans le temps, entre les différents propriétaires. Cela permet de ne pas mettre à mal un budget. Mais même si la traite mensuelle, pour ces aménagements ou rénovations est modeste, elle vient s’ajouter à la mensualité possible du prêt immobilier.

Pour votre achat en copropriété, faites appel aux services d’un courtier en prêt immobilier

L’euphorie ressentie quand on trouve un bien immobilier qui correspond à ses attentes doit être tempérée par la réalité de la situation. L’achat en copropriété permet de devenir propriétaire, mais il faut avoir toutes les cartes en main pour voir si l’achat est judicieux. Surtout si le bâtiment nécessite certains travaux de réfection de façon plus ou moins régulière.

En faisant appel à un courtier en immobilier, vous faites le choix de la raison. Ce professionnel saura, à la lecture des documents remis par le vendeur, si vous faites une bonne affaire. Il va, ensuite, au regard de votre situation financière, voir si cet achat est réalisable, en incluant la mensualité relative aux travaux.

Enfin, il trouvera la banque présentant la meilleure offre de prêt immobilier. En tant qu’intermédiaire, il connait toutes les opérations financières pratiquées par telle ou telle banque et il sait donc quel est l’organisme financier qui vous présentera l’offre de crédit immobilier la plus avantageuse. Une réassurance, pour un acheteur,  qui souhaite acheter dans les meilleures conditions.