Création d’entreprise : par quoi commencer ?

150
vues

Envisager de se mettre à son compte est un projet qui doit être mûrement réfléchi et bien préparé avant d’entamer les procédures. En effet, dans le cadre de la création d’entreprise, de nombreux domaines doivent être abordés, divers paramètres sont à prendre en compte et plusieurs étapes sont requises. Pour réussir votre projet de création, faites-vous accompagner en récoltant des informations et conseils sur la méthodologie à adopter et voyez par la suite par quoi commencer.

Faire le point sur soi

Tout juste après l’émergence de l’idée de création d’entreprise, interrogez-vous si vous avez les compétences nécessaires ou les notions clés pour mener à bien la concrétisation de votre projet. Focalisez-vous sur le secteur d’activité qui vous intéresse et familiarisez-vous avec ses métiers. Si vous ne disposez pas assez de connaissances sur le secteur d’activité dans lequel vous voulez intégrer, renseignez-vous sur les aides à la validation de compétences. Ces dernières peuvent être un congé individuel à la formation, un bilan de compétences, un stage en entreprise en partenariat avec Pôle Emploi ou bien une immersion dans le secteur d’activité convoité.

Transformer l’idée en projet

Développez votre idée pour en faire un vrai projet. Parlez-en à vos proches pour avoir d’autres points de vue, mais veillez à ne pas trop dévoiler le concept. Si vous projetez de vous intégrer dans un autre secteur que celui dans lequel vous opérez déjà, cette étape vous assurera les meilleurs conseils. Demandez aux autres des avis ou recommandations concernant la finance, la technique, les ressources humaines, la pertinence du produit ou service ainsi que les réglementations. Ces sujets peuvent avoir une incidence sur la viabilité de votre projet. Demandez-vous qui consommeront vos produits ou services et est-ce que la demande peut assurer la pérennité de votre projet. Il est également important de savoir quels sont les besoins que vous comblez, qui sont vos concurrents et quels atouts vous démarqueront de ces derniers. L’étude de marché qui consiste à répondre à ces questionnements permet d’établir le modèle économique de l’entreprise.

Effectuer un bilan financier et professionnel

Si les voyants sont au vert à l’issue de l’étude de marché, faites un bilan financier, professionnel et personnel pour mieux organiser votre changement de vie. La phase la plus dure est celle de la préparation du projet et de son lancement. Dans cette optique, prévoyez au moins un budget de 2 ans parce que vous aurez besoin de celui d’environ un an pour la gestation et un an pour le lancement du modèle économique. Renseignez-vous si votre situation professionnelle actuelle vous ouvre droit à des aides spécifiques à la création d’entreprise comme l’accompagnement de l’employeur ou de Pôle Emploi ou encore le congé pour création d’entreprise. Si vous êtes salarié, vous devez également penser à la manière dont vous allez quitter votre emploi. Enfin, vous devez sérieusement tenir compte de votre situation financière. Selon les conseillers en création d’entreprise, pendant les 18 mois suivant le démarrage de l’activité, les chefs d’entreprise subissent souvent une perte de revenu.

Se faire accompagner par un bon réseau

Les apéros de chefs d’entreprise et les soirées networking vous offrent la possibilité d’intégrer le cercle des entrepreneurs de votre département. Ces événements vous permettent aussi d’avoir des informations sur les aides financières locales. Rapprochez-vous de la Chambre de commerce et d’industrie qui vous guidera vers le réseau le plus adapté.

Concrétiser le projet en suivant le business plan

Le business plan est un document qui renferme toutes les informations sur le projet. On y trouve des renseignements sur le porteur de projet et sur le produit à vendre. Il mentionne aussi qui sont les concurrents de l’entreprise et quels sont ses avantages par rapport aux autres. Le calendrier du déploiement du projet, les besoins financiers, les solutions de financement envisagées et le retour sur investissement escompté figurent également dans ce dossier. Concrètement, le business plan présente les actions qui seront effectuées par l’entreprise, les moyens qu’elle déploiera ainsi que les objectifs qu’elle se fixe avec dates butoirs. Il facilite l’échange avec les partenaires, que ce soit des investisseurs ou des fournisseurs.