Comment empêcher mon chien de faire des trous au jardin ?

28
vues

Que ce soit pour mettre à l’abri ses trésors personnels, ou pour suivre les traces d’une proie réelle ou non, creuser des trous est un comportement courant chez le chien. Voici quelques méthodes pour décourager cette occupation parfois exaspérante.

Proposer des activités qui entament l’énergie

Un trop-plein d’énergie mal canalisé constitue une des principales explications au fait que votre chien se mette à refaire l’aménagement de votre jardin en le ponctuant de trous. Dans cette situation précise, ce site sur les chiens recommande d’évaluer les besoins réels d’exercices de votre compagnon de par sa taille et son âge. En lui concoctant un programme qui lui permet de se dépenser correctement, les envies de creuser devraient s’amenuiser puis disparaître. Parmi les choses à faire, augmentez le temps que vous passez à jouer avec votre chien en intégrant des jouets comme le frisbee et la balle à rapporter. Mettez divers jouets d’éveil à sa disposition quand vous devez vous absenter et offrez-lui des temps de promenades raisonnables.

Offrir un coin dédié pour creuser en dehors du jardin

Sachez que certaines races, comme les terriers et les beagles, ont plus de propension à creuser que d’autres. Il en va de même des très jeunes chiens laissés à leur sort sans compagnon de jeu. Si vous devez composer avec ces situations, délimiter une zone autorisée pour cette activité peut être la solution. Choisissez un spot en dehors des frontières de votre jardin, en utilisant un système de délimitation que votre chien doit reconnaître. Pour rendre ce coin plus attrayant et gratifiant pour le chien, cachez-y des objets qu’il aura plaisir à déterrer : jouets, os en plastique. Opposez un « non » ferme à toute tentative de l’animal de refaire ses trous dans le jardin et dirigez-le directement vers son espace. S’il accepte, proposez-lui des récompenses et continuez à en prévoir le temps qu’il oublie totalement vos parterres.

Méthode contre le trou-abri

Certains chiens se mettent à creuser des trous dans l’objectif d’en faire une sorte de refuge. Ils peuvent créer ces abris après que vous l’ayez sérieusement grondé, s’imaginant une forme de protection dans cet espace qu’il a personnellement délimité. Vous verrez d’autres chiens faire la même chose lors de périodes de fortes chaleurs, ou au contraire de froid. La terre fraîchement retournée leur offre un cocon bienfaisant. Un signe qui ne manque pas dans ce cas de figure : le chien se couche dans le trou creusé. La solution est de vérifier l’étanchéité ou l’aération de sa niche pour éventuellement, les rectifier. Par contre, si ce comportement se renouvelle chaque fois que vous le grondez, le mieux est de feindre l’indifférence. Creuser un trou et s’y coucher ensuite constitue, dans ce cas, un support qu’utilise votre chien pour attirer votre attention en adoptant un air pitoyable. Ne le laissez surtout pas vous attendrir, au risque d’annuler tous les effets de la remontrance ou de la correction que vous lui avez donnée. De plus, si l’animal comprend qu’il capte votre intérêt avec chaque trou creusé, il risque de multiplier les initiatives rien que pour obtenir vos attentions.